Bibliothèques minimales

Après les grandes constructions des années 1990 et l’utilisation étendue d’internet, voilà que l’on trouve de l’intérêt dans ces « petites » bibliothèques. Le N° 2 de 2012 du Bulletin des B.B.F. est à consulter absolument car riche d’enseignement et de réflexion :

  • elles ont une offre incomplète : on n’y trouve pas tous les supports, leur offre de titres est limitée…
  • elles ne répondent pas toujours aux normes du Ministère de la culture mais elles offrent un service de proximité,
  • leur participation à un réseau permet aux habitants d’avoir une porte d’entrée vers une offre plus conséquente
  • le public est au centre de la conception et du fonctionnement de ces structures, et des grandes s’y mettent aussi.

Tout cela est bien rassurant pour les bibliothécaires intercommunaux  qui peuvent avoir l’impression de galérer avec des bibliothèques ne ressemblant pas aux modèles convenus.

Elisabeth C.

Advertisements
Cet article, publié dans Expériences, Le livre et les bibliothèques, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s